Notes en réponse à des questions de Francesca Pirotta.

Il n’y a qu’une seule réponse à toutes vos questions au sujet de mon film Variations sur deux photographies de Tina Modotti et elle se trouve dans l’examen du processus assez singulier qui lui a «finalement»donné naissance. J’écris finalement parce que tout cela a pris plusieurs années et parce que le but initial n’était pas de faire un film. Le film est un «résultat» qui trouve sa nécessité dans tout ce qui a précédé et non dans une série de décision de réalisation que j’aurais prises pour elles-même.

Au point de départ, il y a eu une invitation de Louise Bédard, qui est une amie de longue date avec qui j’ai collaboré à plusieurs reprises par le passé. Il s’agissait donc d’élaborer un «film scénographique» (l’expression est de moi, cela veut dire que le seul élément de décors serait le film projeté sur le fond de scène) pour une œuvre chorégraphique inspirée de la vie et de l’œuvre de la photographe Tina Modotti. Cela s’inscrivait pour Louise dans un projet plus vaste sur des femmes artistes du début du vingtième siècle. C’est donc ainsi que j’ai croisé Tina Modotti que je ne connaissais pas auparavant.

Read more