Ce matin un post de Talking Points Memo (07.08.09 -- 6:31PM - The Grey Lady Can't Catch a Break) au sujet d’un «scandale» photographique dans le NewYork Time m’a intrigué. Il s’agit d’un reportage photographique du photographe britannique d’origine portugaise Edgar Martins au sujet de projets immobiliers interrompus par la crise économique dans plusieurs régions des Etats-Unis. Les photographies ont été spécifiquement présentées comme «n’ayant pas été manipulées numériquement», ce qui en soi est un peu surprenant, alors qu’il s’est avéré que des manipulations importantes ont été faite avec le logiciel Photoshop.

Read more