San Francisco Buenos Aires Fred Frith Praha-Florenc Basmati installation vidéo Henri Meschonnic New York L'expression instrumentale Rodrigue Jean Georges Didi-Huberman Rendez-vous du cinéma québécois 2007 Duplicity Op Hop Lieux et monuments Filature Tropismes Jitter Special Forces Toi la Mordore Solo la mano... Festival du nouveau Cinéma «49 Flies» André Martin Le métro reloaded René Jodoin dessins 49 Flies René Lussier Herqueville Casa Obscura O Picasso Triptyque Home Éblouissement d'Icare Muto Fantômes Variations sur deux photographies de Tina Modotti gravure sur pellicule en direct Mingan Nathalie Sarraute documentaire Free Radicals Berlin Place Carnot Agamben Halifax Perugia Exercices d'animation Chloé Victoriaville O Picasso - tableaux d'une surexposition Beirut Seule la main... Len Lye Karl Lemieux Photographies John Cage NFB Double négatif Max improvisation Rivière au Tonnerre Living Cinema UC Davis Pierre Juneau The Subway Blu Songs and Dances from the Inanimate World FNC Robert Marcel Lepage 2008 cycles décallés Jean Detheux

Sunday 19 August 2007

Sound editing of Herqueville - 1

Last Monday, I went to Claude Beaugrand's studio in Bedford to listen to what he had been doing during the week after our first meeting. Editing sound over the noise music of Fred Frith was quite a challenge. Dramatically, Fred's music was absolutely doing the job. Actually, in the first place, the film was constructed according to the music so it was no surprise that there was a very strong organic connection between the music and the images and that it seemed that maybe nothing else was needed.

Read more

Herqueville - notes

Herqueville est simplement une méditation sur un lieu. C'est un village de Normandie perdu le long de la péninsule de la Hague. Il est accroché aux plus hautes falaises d’Europe, dominant un littoral particulièrement farouche, et est situé légèrement en contrebas de l’immense usine française de traitement de déchets nucléaires.

Le poète Serge Meurant et la plasticienne Michelle Corbisier ont visité Herqueville à l’été 2003 et ont tiré de leur séjour un cycle de gravures et de poèmes célébrant la majesté architectonique du bord de mer. En 2005, je suis allé tourner au même endroit et mon effort cinématographique a consisté à exprimer l’effarante proximité des composantes d’une drame silencieux : l’usine, les falaises rocheuses, la mer et le modeste événement poétique. Le tout fut composé sur la musique providentiellement adéquate de Fred Frith, enregistrée lors d’une performance commune à San Francisco. Simplement ce lieu…

Herqueville is simply a meditation on a place. It is a village in Normandy lost along the littoral of the La Hague peninsula. It is hanging from the top of the highest cliffs in Europe, dominating a particularly dramatic shoreline, and it is situated besides the huge French nuclear waste processing plant.

The poet Serge Meurant and the visual artist Michelle Corbisier visited Herqueville during the summer of 2003 and created a cycle of prints and poems that celebrated the architectonic chaos of the sea shore. In 2005, I came at the same location to shoot some images and my cinematographic effort consisted in expressing the astonishing proximity between the different components of this silent drama : the plant, the rocky cliffs, the sea and the modest poetic event. The resulting film was composed according to a providentially appropriate music by Fred Frith that was recorded live during a common performance in San Francisco. Simply, this place...

tournage, animation, montage, réalisation, production (shooting, animation, edting, direction, prtoduction) : Pierre Hébert

gravures (engravings) : Michelle Corbisier

poèmes et photographies (poems and photographs) : Serge Meurant

musique (music) : Fred Frith

conception sonore (sound design) : Claude Beaugrand

mixage (sound mixing) : Luc Boudrias

Visionnez un EXTRAIT.

Watch an EXTRACT.

Images fixes disponibles sur la galerie Herqueville. (Cliquez sur le «thumbnail» de l'image de votre choix, elle s'affichera en format «preview» sur lequel vous cliquez de nouveau pour obtenir l'image en pleine résolution qu'il suffit alors de copier sur votre disque dur)

Stills are available in the gallery Herqueville. (Click on the thumbnail image of your choice, it will appear in a preview format on which you will click again to obtain the full resolution image that you can copy on your hard disk).

Monday 6 August 2007

Variations sur deux photographies de Tina Modotti - notes

Notes en réponse à des questions de Francesca Pirotta.

Il n’y a qu’une seule réponse à toutes vos questions au sujet de mon film Variations sur deux photographies de Tina Modotti et elle se trouve dans l’examen du processus assez singulier qui lui a «finalement»donné naissance. J’écris finalement parce que tout cela a pris plusieurs années et parce que le but initial n’était pas de faire un film. Le film est un «résultat» qui trouve sa nécessité dans tout ce qui a précédé et non dans une série de décision de réalisation que j’aurais prises pour elles-même.

Au point de départ, il y a eu une invitation de Louise Bédard, qui est une amie de longue date avec qui j’ai collaboré à plusieurs reprises par le passé. Il s’agissait donc d’élaborer un «film scénographique» (l’expression est de moi, cela veut dire que le seul élément de décors serait le film projeté sur le fond de scène) pour une œuvre chorégraphique inspirée de la vie et de l’œuvre de la photographe Tina Modotti. Cela s’inscrivait pour Louise dans un projet plus vaste sur des femmes artistes du début du vingtième siècle. C’est donc ainsi que j’ai croisé Tina Modotti que je ne connaissais pas auparavant.

Read more