Autoportrait entre Prague et Vienne

Autoportrait-1

Autoportrait entre Prague et Vienne (Lieux et monuments – 12)

Vidéo HD, 8:55 min.

Synopsis: Le 2 novembre 2014, j’ai voyagé en train de Prague à Vienne. J’aime le charme suranné des trains d’Europe de l’Est, avec leurs boiseries et leurs miroirs. Assis seul dans mon compartiment, j’ai vite été subjugué par les effets de lumière causés par la marche du train. Les multiples espaces (compartiment, couloir, extérieurs à gauche et à droite du train) étaient démultipliés par les  réflexions sur les  vitres et les miroirs, dont certaines présentaient une image inversée de la marche du train, véritable travelling éclaté. Ce dispositif optique démultipliait les effets de «flickers» naturels dus au passage rapide des rangées d’arbres devant le soleil couchant. J’avais sous les yeux une véritable métaphore du cinéma. J’ai installé ma valise sur le siège opposé, j’en ai sorti des vêtements pour bien caler la caméra (pas assez de recul pour un trépied), j’ai tourné et je me suis mis en scène dans cet espace paradoxal. J’avais déjà en tête le film que cela pourrait donner.

 

tournage, montage, animation, dessins, manipulation électronique des sons : Pierre Hébert

P1570688

Arrivé à Vienne, le 2 novembre 2014, à la sortie du train où j’ai tourné le film. Photographie de mon ami Peter Putz.

P1570757

À Vienne, dans l’atelier de Peter, en train de regarder le tournage fait la veille dans le train.