Cycling Utrecht (Lieux et monuments-7)

 

 

inters-droite

Cycling Utrecht, installation vidéo de Pierre Hébert

Distribué par Vidéographe

Cycling Utrecht est une œuvre commandée par le Holland Animation Film Festival à l’occasion du départ du Tour de France à Utrecht en juillet 2015. Elle a été montrée au Centraal Museum et au Louis Hartlooper Complex, centre du festival, du 18 au 23 mars 2001 et également, en tout ou en parties,  à un ou deux écrans, dans divers lieux publics d’Utrecht, entre le mois de mars et le départ du Tour de France le 5 juillet 2015. En ce sens, elle fut présentée à la fois comme «installation vidéo» et comme œuvre «d’art public». Les huit dessins au pastel sec qu’on retrouve dans les films de l’installation, ont été exposés dans un des halls du Louis Hartlooper Complex pendant le festival.

IMG_2044*

Description:

Il s’agit d’une installation vidéo à deux écrans juxtaposés sur lesquels jouent deux boucles de longueurs inégales (13:50 à gauche et 11:43 à droite). Les deux boucles sont donc en constant décalage et des relations toujours nouvelles se créent entre les deux composantes  visuelles et sonores de cette œuvre sans début ni fin. Au cours d’une durée qui dépasse largement le temps de visionnement tolérable pour un visiteur, une exploration de toutes les relations possibles entre les deux boucles a progressivement lieu. Les images ont été tournées le 11 novembre 2014 à Utrecht dans des lieux situés le long du trajet que suivra le Tour de France. Chacune des boucles comprends 4 segments longs et trois plus courts qui servent de transition. Trois des segments principaux ont été tournés selon deux cadrages juxtaposés gauche droite. Au hasard des décalages progressifs de la projection, il y a régulièrement des moments où les cadres correspondant apparaissent ensemble sur les deux écrans et forment temporairement un large panorama. Comme ces segments couplés sont placés dans un ordre différent sur chacune des deux boucles, ce n’est qu’alternativement qu’il peuvent apparaitre ensemble et faire panorama. Il se produit ainsi un jeu de correspondance et d’échos selon le déroulement décalé des deux boucles. Étant donné le décalage de longueur entre les deux boucles, il faudrait 7.5 jours pour que les boucles reviennent à leur état initial.

Cette installation est le no 7 dans la série «Lieux et monuments». Comme dans tous les autres opus de cette série, les images réelles ont fait l’objet de manipulation numérique visant à leur donner une plus grande densité temporelle et spatiale, et des insertions d’animation servent à créer des points d’intensité qui dirigent le regard. Dans ce cas-ci, les insertions d’images du Tour de France se disputent le pôle monumental avec un certain nombre de statues qui se trouvent le long du trajet de la course et sont mis en tension avec l’usage quotidien habituel de la bicyclette très important dans cette ville.

Liste des présentations

18 mars – 1er juillet 2015, Holland Animation Film Festival et différents lieux dans la ville d’Utrecht.

7-18 octobre 2015, dans le cadre du FNC Lab du Festival du nouveau cinéma, à l’Agora des sciences de l’UQAM, à Montréal.

14-16 octobre 2015, durant le colloque Usages des archives : des sources aux pratiques organisé par l’Université de Lausanne et d’Udine en collaboration avec la Cinémathèque suisse.

Utrecht-2

 

Besoins techniques pour la présentation comme installation vidéo :

– Deux écrans plats (pas d’exigence quant à la grandeur) placés côte à côte avec un petit espace entre les deux.

– Chaque écran a sa propre trame sonore. Elles peuvent être diffusées de différentes façons selon les possibilités du lieu d’exposition, par les haut-parleurs des écrans, ou par deux systèmes de son externes connectés à chaque écran (idéal!), ou par des écouteurs en mixant les deux sources sonores pour les réduire à un seul signal stéréo.

Générique:

réalisation : Pierre Hébert

effets de guitare électrique : René Lussier

mixage du son : Luc Boudrias

assistante : Clémence Renaud-Allaire

production : le Holand Animation Film Festival soutenu par la ville d’Utrecht.

On trouvera des images fixes de l’installation ici.

vidéo de l’écran droit de l’installation :

Vidéo de l’écran gauche de l’installation :

Vidéo d’une version monobande de l’installation :