Courte biographie

Anciennement de l’Office national du film du Canada, où il a réalisé, entre 1965 et 1999, une vingtaine de courts métrages d’animation et un long métrage (La Plante humaine, prix du meilleurs long métrage de l’année 1996), Pierre Hébert est maintenant cinéaste et artiste indépendant. Depuis 2001, il a parcouru le monde avec son collègue musicien Bob Ostertag pour présenter plus de 80 fois la performance d’animation en direct Living Cinema. Il a également travaillé avec plusieurs autres musiciens dont Fred Frith, Lori Freedman, Stefan Smulovitz et Robert Marcel Lepage. Il a collaboré avec plusieurs compagnies de danse à Montréal, à NewYork et en France. Il a publié deux livres sur le cinéma ainsi que de nombreux articles dans des revues spécialisées. Depuis quelques années, il poursuit également un œuvre d’artiste visuel (dessin, installations, projets web). Couramment, son principal projet est la série de films «Lieux et monuments», pour lequel il a reçu en 2012 la prestigieuse bourse de carrière du Conseil des arts et des lettres du Québec. En 2016, avec le projet «Scratch», il renoue avec la gravure sur pellicule, technique qu’il avait abandonné en 2001 au profit de la technologie numérique. En 2005, il est récipiendaire du prix du Québec «Albert Tessier» pour l’ensemble de son œuvre, en 2017, il reçoit un prix spécial du Festival international d’animation de Téhéran pour cinquante ans de carrière.

Plus court:

Réalisateur de plus de quarante films dont deux longs-métrages (La Plante humaine, 1996, Le Film de Bazin, 2017) Pierre Hébert a travaillé à l’Office national du film du Canada de 1965 à 1999. Il est maintenant un artiste indépendant dont le travail cinématographique a pris une ampleur multidisciplinaire (performances d’animation en direct avec des musiciens, installations vidéo, collaborations avec des chorégraphes, dessin, et actions sur le web). Il écrit également sur le cinéma (L’Ange et l’automate, 1999, et Corps langage, technologie, 2006). Depuis 2010, il poursuit le projet Lieux et monuments entremêlant animation et documentaire, pour lequel il a reçu en 2012 la prestigieuse bourse de carrière du Conseil des arts et des lettres du Québec.  En 2005, il a été récipiendaire du prix du Québec «Albert Tessier» pour l’ensemble de son œuvre.

Pour un Curriculum Vitae complet.