Muto Henri Meschonnic gravure sur pellicule en direct Herqueville Georges Didi-Huberman Duplicity Beirut UC Davis Tropismes Éblouissement d'Icare Casa Obscura René Lussier Jitter Special Forces L'expression instrumentale Toi la Mordore André Martin Variations sur deux photographies de Tina Modotti 49 Flies Fred Frith cycles décallés improvisation Rodrigue Jean Pierre Juneau Lieux et monuments Triptyque Le métro reloaded Place Carnot O Picasso - tableaux d'une surexposition O Picasso FNC Seule la main... Filature installation vidéo Buenos Aires Len Lye New York Double négatif documentaire Robert Marcel Lepage Basmati Perugia John Cage Jean Detheux Rivière au Tonnerre The Subway Blu Nathalie Sarraute Mingan Berlin 2007 Victoriaville Halifax Exercices d'animation Agamben NFB Festival du nouveau Cinéma Solo la mano... Rendez-vous du cinéma québécois Chloé Max Op Hop Songs and Dances from the Inanimate World dessins «49 Flies» René Jodoin 2008 Photographies Fantômes Free Radicals Karl Lemieux Home San Francisco Praha-Florenc Living Cinema

Monday 18 April 2011

Le point, avril 2011.

Période de travail intense depuis la dernière entrée de blog qui date de plus de deux mois.

Premièrement, je me suis plongé dans le film, que j’avais d’abord appelé Géologie, fait à partir d’une série de mes dessins gris du printemps dernier et de l’image d’une paroi rocheuse tournée à Rivière-au-Tonnerre, sur la basse Côte nord, lorsque je préparais le travail pour le spectacle «Nitshisseniten e tshissenitamin» de Chloé Sainte-Marie. L’image de la paroi rocheuse a pris de plus en plus de place dans le projet que j’ai fini par titrer «Rivière au Tonnerre», avec comme sous-titre «fissures». J’ai également décidé de l’intégrer dans la série «Lieux et monuments» en lui donnant le no 4. Ceci peut paraître étrange car pour l’instant, il n’existe qu’un no 1, «Praha-Florenc». J’ai procédé ainsi car je veux donner à la série «Lieux et monuments» l’ampleur la plus large et pouvoir aller jusqu’à y inclure des travaux à partir de lieux naturels.

Read more

Wednesday 4 August 2010

Praha-Florenc - 2

Je ne sais pas si un jour je me déciderai de faire un film dans lequel il n’y ait pas au moins quelques petites interventions animées sur les images de prise de vues réelles, mais dans le cas de Praha-Florenc, je n’ai pas pu résister. J’imagine qu’à un certain niveau c’est pour moi une question d’identité. Ce qui ne veut pas dire que Praha-Florenc se qualifiera comme «film d’animation» dans les festivals spécialisés. Rien de moins sûr.

Les interventions sont assez circonscrites à certaines sections bien précises du film mais elles jouent un rôle assez important au moment du climax du film en ce sens qu’elles ont permis de faire émerger «le sens» du film de façon un peu plus nette. Pour la première fois, j’ai travaillé de façon complètement numérique en utilisant une tablette Cintiq qui m’a permis de contourner la difficulté que j’avais à dessiner sans voir le dessin en cours et ma main du même regard. Devoir regarder le dessin sur l’écran d’ordinateur sans voir ma main (comme cela se produit avec une tablette Wacom normale) brisais ma coordination et me mettais dans une situation que je trouvais trop abstraite. L’expérience a été concluante et je vais poursuivre un nouveau travail avec les mêmes outils.

Read more

Wednesday 14 July 2010

Praha Florenc - 1

Praha Florenc, première phase.

Le 21 juin j’ai commencé à travailler sur mon nouveau film «Praha-Florenc», qui sera donc le premier d’une série de films sur des lieux à travers le monde et qui mènera peut-être à un long métrage regroupant une dizaine de telles capsules faites à partir de tournages dans différentes parties du monde. À date je dispose, outre le tournage fait à Prague en mai dernier, de trois autres éléments, un tournage fait le 16 novembre 2003 au temple Senjo Ji, dans le quartier Asakusa à Tokyo, un tournage fait à Faro au Portugal, entre le7 et le 9 décembre 2005, du passage de chemin de fer à niveau qui barre l’entrée du port, et finalement, un tournage d’une cour d’école à Buenos Aires, vue en plongée à partir de ma chambre d’hôtel , fait le 9 avril 2008. Tous ces éléments sont pour l’instant restés intouchés car je ne savais pas encore tout à fait de quelle façon les aborder. Sauf pour le tournage de Tokyo qui s’est produit de façon assez inattendue et qui est en mouvement (une sorte de promenade à travers le temple et le marché attenant), tous ces tournages sont des cadrages fixes.

Read more