Henri Meschonnic Praha-Florenc Solo la mano... Beirut dessins Éblouissement d'Icare Herqueville Filature Len Lye Nathalie Sarraute FNC Variations sur deux photographies de Tina Modotti Special Forces Buenos Aires Jean Detheux UC Davis Rendez-vous du cinéma québécois Fred Frith Chloé 2008 New York Rivière au Tonnerre improvisation Casa Obscura O Picasso - tableaux d'une surexposition Rodrigue Jean Festival du nouveau Cinéma Double négatif Lieux et monuments «49 Flies» O Picasso René Jodoin André Martin Basmati installation vidéo The Subway René Lussier Duplicity 2007 Perugia Songs and Dances from the Inanimate World Exercices d'animation Halifax Free Radicals NFB Place Carnot Blu Seule la main... Berlin Muto documentaire Pierre Juneau John Cage L'expression instrumentale Tropismes Toi la Mordore Photographies Fantômes Victoriaville San Francisco Agamben Triptyque Le métro reloaded Living Cinema Home Jitter Karl Lemieux Op Hop Max gravure sur pellicule en direct cycles décallés Mingan Robert Marcel Lepage Georges Didi-Huberman 49 Flies

Sunday 12 June 2011

Impro in Ljubljana

Extrait d'une improvisation avec le harpiste Eduardo Raon, présentée à la Slovenska Kinoteka, à Ljubljana, le 24 mai 2011.

Extract of an improvisation with harp player Eduardo Raon, presented at the Slovenska Kinoteka, in Ljubljana, on May 24 2011.

Read more

Impro in Roma

Extrait d'une performance d'animation «live» de Pierre Hébert avec le contrebassiste Massimo Ceccarelli présentée à La riunione di condominio à Rome le 21 mai 2011.

Extract of a live «improvised» animation performance by Pierre Hébert with base player Massimo Ceccarelli presented at La riunione di condominio in Roma on May 21 2011.

Read more

Impro in Vienna

Extrait d'une performance avec Andrea Martignoni présentée au Festival Vienna Independent Shorts le 30 mai 2011. La performance incluait la présentation simultanée sur le même écran d'animation «live» gravée directement sur pellicule 16mm et d'animation et d'animation «live» traitée par ordinateur.

Extract of a performance with Andrea Martignoni presented at the Viennea Independent Shorts Festival on May 30 2011. The performance included a simultaneous presentation on the same screen of live animation scratched directly on 16mm film and live animation processed by a computer.

Read more

Wednesday 1 June 2011

Tournée européenne – 2

1er juin. Dernier jour à Vienne, dernier jour d’un voyage extrêmement stimulant où tout à bien été. Demain je rentre à la maison.

Le tout s’est terminé en grandeur avec le bon succès de la performance avec Andrea Martignoni lundi soir. La superbe église Stadtkirche était pleine à craquer. Il semblait que, suite à la présentation solo fort appréciée de «49 Flies» à l’Académie des Beaux-Arts jeudi dernier, c’était la chose à voir ce soir là. Le climat était survolté. Ce fut une sorte de triomphe avec une ovation de 2 minutes (inutile de dire que cela ne m’est pas arrivé si souvent). Le lendemain, tout le monde ne parlait que de ça. Très réconfortant pour l’artiste.

Read more

49 Flies - performance (Eng.)

49 Flies is a live animation performance by Pierre Hébert based on the recording (made by my friend Claude Beaugrand, a well known sound editor in Montreal) of flies trapped between two window panes. I edited the noise of the enervated flies buzzing and bumping on the panes and on the microphone to make a 32 minutes long sound scape. After building into an intense sound construction, it quietly dissolves within the sound of falling rain. It begins with quite realist and amusing depictions of flies and slowly develops into a more abstract and oppressive rendering. Other type of images, like abandoned factories, demolished houses and finally a quite dramatic looking doll, are added in the background as the performance develops in order to sustain the somber character of the ending.

The performance can be presented either as a solo performance where I am alone with the flies, or as a duet where I am accompanied by an instrumentist who improvises along with the flies. At this date, the piece was performed as a solo piece, at the BanjaLuka Animation Film Festival, in Bosnia, and at the Holland Animation Film Festival, in Utrecht, at The Eastern Block in Montreal by le PhOsphène, at the Biennale internationale des arts de la marionnette in Paris and at the Academy of Fine Art in Vienna. It was also presented as a duet in Roberts Creek, B.C., and at the Vancouver New Music Festival with viola player Stefan Smulovitz, at the Beirut Animated Festival with trumpet player Mazen Kerbash, in Rome with bouble-bass player Massimo Ceccarelli and in Ljubljana with harpist Eduardo Raon.

The running time is 35 minutes.

There is a basic tech rider for the solo performance. When there is a musician the technical requirements can vary depending on the musician. A specific tech rider for the music would be supplied. But in all cases, the basic «49 Flies» sound track would have to be mixed with the sounds coming from the instrumentalist. A mixing console is needed, which is not the case for a solo version of the performance.

See the VIDÉO of the performance presented in Ljubljana with harp player Eduardo Raon on May 24 2011.

See the VIDEO of the performance presented in Rome with double bass player Massimo Ceccarelli on May 21 2011.

See the VIDEO of the performance presented in Beirut with trumpet player Mazen Kerbash, on May 7 2011.

See the VIDEO of a rehearsal done on 14/01/2011 in my studio at St-Bernard-de-Lacolle.

See the VIDEO of the solo performance presented at the Holland Animation Felm Festival in Utrecht.

See a VIDEO of the Roberts Creek performance and a VIDEO of the Vancouver performance with Stefan Smulovitz.

Still images from 49 Flies, photographies of Pierre Hébert in performance and drawings inspired by the performances, mouches and Moody Beach (in higher resolution) are available in the galleries.

49 Flies - performance (franç.)

49 Flies est une performance d'animation en direct de Pierre Hébert basée sur un enregistrement (fait par Claude Beaugrand, un concepteur sonore et preneur de son bien connu à Montréal) de mouches emprisonnées entre les deux vitres d'une fenêtre double. Les sons des mouches énervées se heurtant contre les vitres et le microphone ont été montés en une trame sonore de 35 minutes. D'autres sources complémentaires se sont ajoutées (divers sons de pluie). Après s'être développée dans une construction intense, la trame sonore se dissout tranquillement dans le son de la pluie. Le tout commence par une représentation figurative et amusante des mouches pour verser peu à peu un style opressant et plus abstrait.. D'autres types d'images, comme une usine abandonnée en ruine, des dentelles déchirées et souillées et une poupée au regard tragique, s'ajoutent aux animations de mouches lors de la finale de la performance et contribue à créer un climat sombre qui laisse la pièce ouverte sur beaucoup de questions.

La performance est conçue pour être présentée en solo (je suis alors seul avec les mouches), mais elle peut être présentée en duo, je suis alors accompagné par un instrumentiste invité qui improvise avec les mouches. À cette date, la pièce a été présentée en solo, au festival d'animation de BanjaLuka, en Bosnie, et au Holland Animation Film Festival, à Utrecht et au cours du Festival Tendances à la Maison de la culture d'Amiens, au Eastern Block à Montréal, à la Biennales internationale des arts de la marionnette à Paris, et à l'Académoe des Beaux-Arts de Vienne. Elle fut également présentée en duo à Roberts Creek, B.C., et au festival Vancouver New Music avec Stefan Smulovitz (alto et «laptop»), au festival Beyrouth Animated avec le trompettiste Mazen Kerbash, à Rome avec le bassiste Massimo Ceccarelli et à Ljubljana avec le harpiste Eduardo Raon.

La performance dure 35 minutes. Selon les besoins de programmation des divers lieux d'acceuil, elle peut être accompagnée d'une autre pièce (Seule la main... par exemple) ou d'une improvisation libre de sorte à ce que la durée totale du spectacle soit d'environ 1H:30.

Il y a une fiche technique de base pour la performance solo. Quand il y a un musicien les besoins techniques peuvent varier dépendant du musicien. Une fiche technique spécifique sera alors fournie. Mais dans tous les cas, il faut mixer la piste sonore de base de «49 Flies» avec le jeu de l'instrumentiste invité. Il faut donc une console de mixage, ce qui n'est pas nécessaire pour la version solo de la performance.

Une exposition de dessins qui ont accompagnés l'élaboration de ce projet peut être montrée comme complément à la performance. Ces dessins inspirés par les performances peuvent être vues dans les galeries suivantes : mouches et Moody Beach

Plusieurs vidéo peuvent être consultées:

1- VIDÉO de la performance présentée à Ljubljana avec le harpiste Eduardo Raon le 24 mai 2011.

2- VIDÉO de la performance présentée à Rome avec le bassiste Massimo Ceccarelli le 21 mai 2011.

3- VIDÉO de la performance présentée à Beyrouth avec le trompettiste Mazen Kerbash le 7/05/2011.

4- VIDÉO d'une répétition faite dans mon atelier à St-Bernard-de-Lacolle le 14/01/2011.

5- VIDÉO de la performance solo présentée au Holland Animation Film Festival à Utrecht.

6- VIDEO de la performance de Vancouver en duo avec Stefan Smulovitz.

7- VIDÉO de la performance de Roberts Creek.

Des images fixes tirées des performances et des photographies de Pierre Hébert en performance sont également disponibles dans les galeries.